PerCo is een Human Resources dienstverlener.

Info Inscrivez-vous ici

Mesure des styles de leadership CLS 360

Qu’est-ce que le CLS360?

Le CLS360 est un questionnaire scientifique relatif au leadership. Le CLS360 a été développé sur la base d’une étude empirique réalisée auprès de 221 managers et 137 collaborateurs par Danny Rouckhout (Licencié en psychologie, Université d’ Anvers) et un comité scientifique composé de membres permanents, à savoir le professeur Filip De Fruyt, université de Gand et Patrick Vermeren de PerCo, assistés du professeur Reinout E. De Vries de l’Université Libre d’Amsterdam toujours prêt à dispenser ses précieux conseils. Le CLS360 est uniquement utilisé comme questionnaire à 360°. En d’autres termes, cela signifie que le manager procède à une autoévaluation et demande également une évaluation à (de préférence tous) ses collaborateurs et collaboratrices, collègues (peers) et manager(s). Cette évaluation peut également être étayée par les clients internes qui ont une bonne vision d’ensemble de la personnalité du manager (!).

À quoi le CLS360 sert-il?

Le CLS360 mesure 8 styles de leadership répartis en 4 quadrants classiques, à savoir Leadership charismatique, démocratique, évitant et autocratique. En outre, le CLS360 mesure 8 compétences spécifiques de leadership

  1. Octroyer de l’autonomie
  2. Utiliser plusieurs styles de décision
  3. Gérer les émotions
  4. Donner et recevoir du feedback
  5. Montrer son courage (managerial courage) et développer la confiance en soi versus la peur
  6. Gérer les conflits
  7. Développer les collaborateurs
  8. Être transparent et clair

Pourquoi opter pour le CLS360?

Lorsque les entreprises organisent une évaluation à 360°, elles utilisent souvent un questionnaire intuitif rédigé par des collaborateurs internes ou des conseillers externes. Dans la plupart des cas, ce type d’évaluation à 360° n’a pas fait l’objet d’un test empirique et suscite de nombreuses interrogations:

  • les questions relatives à une certaine compétence forment-elles effectivement un cluster ou facteur cohérent?
  • les personnes interrogées partagent-elles cette perception?
  • y-a-t-il une différence de perception entre une autoévaluation et une évaluation par des tiers (au niveau des questions elles-mêmes)?
  • votre responsabilité risque-t-elle d’être engagée lorsque les gens contestent ‘l’exactitude’ de votre instrument/évaluation ?

Le CLS360 offre une réponse à toutes ces questions:

  • les questions ont fait l’objet d’un test empirique et démontrent une très haute fiabilité interne (cf. rapport technique construction du test CLS360);
  • le CLS360 s’inscrit dans le cadre d’une tradition d’études très sérieuses sur le comportement interpersonnel (interpersonal circumplex) des individus;
  • les questions sont comprises de manière quasi identique aussi bien par une personne qui procède à une autoévaluation que par les autres (la différence est minime, voire insignifiante);
  • le CLS360 est une sélection de questions et de thèmes (compétences) que tout un chacun peut identifier et non une obscure théorie issue d’une tour d’ivoire;
  • le CLS360 permet non seulement d’analyser les différences entre une autoévaluation et un jugement par des tiers, mais aussi d’établir une comparaison avec la norme;
  • le rapport présenté dans le CLS360 est très clair et permet une analyse détaillée (cf. exemple de rapport de test à télécharger sur le site www.cls360.be ). C’est la raison pour laquelle nous l’avons baptisé du sobriquet ‘idiot proof’: en effet, les résultats peuvent être interprétés sans encadrement.
  • de nombreuses études complémentaires sont prévues.

Le CLS360 a été normalisé en Belgique (et le sera ultérieurement à l’étranger). Enfin, le CLS360 est disponible en trois langues: néerlandais, français et anglais. Avec le CLS360, vous optez pour l’association d’une évaluation à 360° et d’un questionnaire développé de manière scientifique qui s’inscrit en outre dans le cadre d’un modèle théorique largement utilisé et solidement étayé. Le CLS360 présente également l’avantage d’avoir été développé en Belgique. Les questionnaires élaborés à l’étranger (principalement aux EU) s’appuient sur une culture différente et ne mesurent pas nécessairement les styles de leadership prônés dans notre culture (d’entreprise). Aux États-Unis par exemple, les livres et magazines populaires et pourtant non scientifiques décrivent un style visionnaire qui confère au manager un véritable statut de héros. Dans nos contrées, ce style est très vite considéré comme théâtral et excessif et bénéficie par conséquent de peu de crédibilité.

Comment faire passer le CLS360 à quelqu’un?

Le CLS360 est entièrement automatisé et se déroule par le biais d’une plateforme de test en ligne (www.behaviortestplatform.com) sur laquelle les participants trouvent une multitude d’instructions et de conseils détaillés. Tout d’abord, les participants sont invités à avoir une discussion avec les répondants au sujet de l’objectif de ce processus à 360. Ensuite, ils introduisent les noms et adresses électroniques des personnes interrogées par le biais de la plateforme de test qui génère automatiquement des courriers électroniques personnalisés avec des instructions pour chacune d’entre-elles. Les répondants peuvent choisir de conserver ou non l’anonymat, et celui-ci est garanti à tout moment (exemple si une seule personne a décidé de conserver l’anonymat, ses résultats individuels ne seront pas illustrés sur un graphique).

Quel est le feedback pour l’organisation et le participant?

Le participant reçoit un rapport détaillé (cf. exemple de rapport) d’un maximum de 100 pages, en fonction du nombre de personnes interrogées. Celui-ci se compose notamment de diagrammes circumplex, diagrammes de pourcentage, aperçus détaillés des réponses à chaque question (!), un taux de réponses, ainsi que d’une analyse automatique des différences les plus importantes entre l’autoévaluation et l’évaluation par des tiers ! L’entreprise ne reçoit évidemment aucun résultat individuel mais un rapport ‘global’ présentant la moyenne au niveau d’un département important ou de l’ensemble de l’organisation. Les résultats de tous les managers d’une entreprise (ou d’un département important) sont compilés afin de garantir l’anonymat de l’évaluation. Il est bien entendu possible qu’une entreprise reçoive l’autorisation d’un manager en particulier d’utiliser cet instrument comme (élément d’une) évaluation pour une promotion. Il n’existe aucune contre-indication ni sur le plan juridique, ni sur le plan éthique pour autant que l’entreprise prenne en compte une série de dispositions légales.

Qui peut faire passer le CLS360?

Un consultant externe ou entreprise de formations ou une personne agréee pour faire passer les tests au sein de votre entreprise peuvent faire passer le CLS360. Nous conseillons malgré tout aux entreprises de demander le feedback des résultats soit à un psychologue (clinique ou expérimental, du travail ou de l’entreprise) ou à une personne qui bénéficie d’une formation suffisante en théorie du circumplex. Dans ce cadre, les consultants externes ou coaches des sociétés de formation ou les personnes habilitées à faire passer les tests au sein de l’entreprise et les coaches internes peuvent suivre une formation auprès de PerCo à Kontich. Celle-ci est vivement recommandée pour les non psychologues et conseillée pour les psychologues. Nous ne travaillons pas avec les licences, accréditations et autres. Le CLS360 est en effet suffisamment (pardonnez-nous l’expression) ‘idiot proof’.

Combien le CLS360 coûte-t-il?

Si vous faites passer le test vous-même à un maximum de 25 personnes, le CLS360 coûte 195 euros. Ce prix s’entend hors TVA et inclut également une version électronique et une version papier (joliment reliée) du rapport CLS360. Pour les entreprises qui feront passer elles-mêmes le CLS360 (des autorisations sont prévues dans ce cas) et pour lesquelles nous prévoyons uniquement une version électronique, le prix hors TVA est de 160 euros. Veuillez nous contacter pour de plus amples informations.

Qu’est-ce que le CLS360+?

Le CLS360+ permet également aux entreprises d’étudier leur propre modèle de compétences. Vous pouvez donc demander, en plus des styles de leadership et compétences déjà mesurées telles que le managerial courage, les styles décisionnels, la gestion des conflits, le développement des collaborateurs, etc., l’analyse de compétences supplémentaires. Cette option nécessite toutefois un travail sur mesure au niveau du logiciel et les frais sont fonction de votre demande. Si par exemple, votre entreprise nous demande d’analyser trois compétences supplémentaires, nous définirons avec vous vos besoins et vos souhaits. Ce supplément de travail entraînera bien entendu un surcoût. Si vous le souhaitez, il est également possible de procéder à une étude scientifique par la suite. Les questions éventuelles que nous pouvons faire étudier dans ce cadre sont les suivantes :

  • les questions relatives à une compétence forment-elles effectivement un facteur ou une échelle cohérent(e)?
  • la mesure est-elle fiable (analyse factorielle exploratoire/confirmatoire, étude de fiabilité)?
  • les questions supplémentaires apportent-elles des informations non seulement complémentaires mais surtout fiables (en plus du questionnaire du CLS360 existant)?
  • Y a–t-il un consensus dans l’interprétation du contenu des questions en elles-mêmes entre les personnes qui pratiquent une autoévaluation et les personnes interrogées? Cette enquête entraîne également des suppléments. Vous bénéficiez toutefois d’un avantage: l’architecture de la plateforme de tests existe déjà et vous n’avez donc pas à consentir cet investissement important. Pour que tout soit clair, nous conservons toujours les questions du CLS360 afin de ne pas perturber la stabilité, la fiabilité et la validité du test.

Pour conclure: quelques mots sur l’étude à la base du CLS360

Cette étude a été réalisée par Danny Rouckhout (licencié en psychologie, Universitaire Instelling Antwerpen) et un comité scientifique composé de membres permanent, à savoir le professeur Filip de Fruyt de l’université de Gand, Patrick Vermeren de PerCo, assistés du professeur Reinout E. De Vries de l’université libre d’Amsterdam toujours disposé à dispenser de précieux conseils. L’objectif de cette étude était double:

  1. déterminer si le leadership à l’instar d’un autre comportement interpersonnel pouvait être exprimé dans un cercle interpersonnel (= le circumplex interpersonnel)¹, un modèle d’explication du comportement interpersonnel bien étayé et sérieusement étudié.
  2. vérifier si sur la base de cette étude un questionnaire solide répondant aux exigences psychométriques en vigueur pouvait être développé. Ces deux objectifs ont été atteints.

Depuis le mois d’août 2008, les recherches de suivi sont menées par le Dr Marleen Redeker et le Dr Reinout de Vries, sous la surveillance du prof. Marc van Vugt. Ils mènent notamment des recherches sur la stabilité de test-retest, sur la convergence avec le MLQ de Bass & Avolio, les différences au niveau de l’utilisation de styles entre hommes et femmes. Le projet dure 4 ans (doctorat).

___________________________________________________________________________________________

¹Vous pouvez consulter un aperçu de l’étude jusqu’en 2006 (sur les sites : http://www.vcu.edu/sitar/publications.html (1995 à 2006) http://www.personalityresearch.org/interpersonal/references.html (jusqu’à 1999)

Derniers Messages Blog

Suivre PerCo

// La garantie d’un contenu pertinent. Inscrivez-vous! //

Envoyer
Contact

+32 (0)3 235 02 92
info@perco.be
Kleine Meylstraat 4C
B – 2550 Kontich

À propos de PerCo

Nous sommes – comme vous pouvez le lire au travers de notre mission et de notre ambition collective – un bureau de conseil actif dans le domaine des ressources humaines qui travaille exclusivement sur une base ‘evidence based’ c’est à dire scientifiquement validée.

Recherche

Recherche